Aller au contenu
Astrofil : Accueil / Projets / Formations / Lego®

Lego®

Lego®

Seulement quatre lettres mais un univers infini de rêves, d’histoires, de jeu, de défis et de projets ; les Lego®, d’enfance et de tous les âges, se révèlent être tant un formidable terreau pour développer sa créativité qu’un matériau pour élaborer des œuvres d’art. En somme, les Lego® sont les briques élémentaires de son propre univers !

À la croisée de l’inspiration, de l’intuition et de la technique, le choix et l’assemblage de pièces Lego® est un exercice plus subtil qu’il n’y paraît mais dont l’ingéniosité repousse les limites de construction si bien que tout ou presque est réalisable en Lego® ! L’Association se passionne aussi bien pour la création d’œuvres personnelles tout droit sorties de l’imaginaire que pour la réalisation fidèle de télescopes, d’engins, de sondes spatiales… Nos créations revêtent alors une dimension pédagogique au-delà de leur aspect ludique.

Vous retrouverez ici quelques clés pour vous familiariser avec les Lego® et vous aider dans vos conceptions.

Bonne lecture et à vos briques !


  • S’informer sur l’entreprise Lego®
  • Connaître la communauté
  • Connaître les principales catégories de pièces
  • Savoir nommer les pièces les plus courantes
  • Différencier les couleurs officielles Lego®
  • Déterminer si une pièce est authentique ou pas
  • Savoir comment se procurer des pièces
  • Employer quelques techniques et astuces dans ses créations

L’entreprise

Si les Lego® ne sont plus à présenter, l’histoire de l’entreprise Lego® qui les produit est bien plus intéressante. Voici quelques éléments :

Ole Kirk Christiansen

En 1916, Ole Kirk Christiansen (1891-1958) ouvre une menuiserie à Billund au Danemark qui brûlera en 1924 dans un incendie. Christiansen cherche alors à redévelopper ses activités en minimisant ses coûts de production en cette période de Grande Dépression. Il commence alors à fabriquer des modèles miniatures de ses produits pour l’aider dans sa conception. Lui vient alors l’idée de les répliquer à partir de ses chutes de bois pour en faire des jouets. Il est rejoint par son fils avec qui il développe cette nouvelle activité. Le succès de ces jouets est limité car ils ne sont pas à la portée des familles modestes de la région.

Avec la démocratisation du plastique et ses qualités industrielles, les Christiansen décident de fabriquer des jouets en plastique mais les pièces qui les constituent sont toutes différentes et nécessitent des moules spécifiques, ce qui est trop coûteux.

À partir de 1949, Lego® fabrique alors des briques standardisées à tenons comme d’autres entreprises avant elle. Ces briques sont creuses et l’emboitement est précaire alors les Christiansen conçoivent un système de cylindres autobloquants pour que les briques soient bien solidaires une fois assemblées. Malgré cette innovation les consommateurs, encore adeptes des jouets en bois, n’estiment pas l’utilisation du plastique et le commerce de ces jouets ne rencontre une fois de plus pas de succès mais Lego® persévère et développe cette gamme avec un système d’attache plus solide encore avec des tubes centrés sous les briques commercialisées à partir de 1958. Les possibilités d’assemblage sont alors démultipliées.

Première et dernière version de la brique Lego®
Évolution du logo

En 1960, un second incendie ravage les stocks de jouets en bois et ne laisse que la ligne plastique en état de fonctionner. Lego® se consacre ainsi uniquement au développement de cette ligne. Les briques sont encore améliorées et de nouvelles pièces sont créées, les jeux de constructions se thématisent et le public commence à adhérer au système de construction.

Le vent en poupe dans les années 1970 permet à Lego® d’innover toujours plus. Mais l’entreprise devient déficitaire au début des années 2000.

De nouvelles gammes et de nouveaux partenariats lancés dans les années 2010 améliorent la rentabilité qui est globalement croissante jusqu’à atteindre l’immense succès que les Lego® connaissent aujourd’hui !

L’entreprise s’appelle officiellement The Lego Group mais seul Lego est retenu dans le logo et le langage courant. D’ailleurs Christiansen a choisi ce nom à partir du danois Leg godt qui signifie “joue bien”.


Communauté

Il n’y a pas d’âge pour utiliser des briques ! D’ailleurs Lego® a développé des gammes de produits destinés à des publics connaisseurs et adultes (IconsTM et ArtTM) et développe des sets très sophistiqués dans des gammes transversales (Harry PotterTM, Star WarsTM, Technic…). Si vous aussi vous êtes passionné de Lego®, que vous soyez collectionneur, concepteur, grand enfant ou simple admirateur, vous êtes soit un Kid Fan of Lego® (KFOL) soit un Teenager Fan of Lego® (TFOL) soit un Adult Fan of Lego® (AFOL) !

Dans le jargon des AFOL, on différenciera un set qui est un ensemble officiel conçu par Lego® d’un MOC (My Own Creation) qui est une création originale d’un fan.

Bricklink est une place de marché en ligne dédiée aux produits Lego®. Conçu par un passionné (Daniel Jezek), Bricklink est devenue propriété de Lego Group® en 2020. On peut y vendre et acheter des sets neufs ou d’occasions ainsi que tout type de pièces et autres produits liés. Bricklink est d’ailleurs à l’origine du logiciel de modélisation Bricklink Studio présenté dans cet article.

Les KFOL/TFOL/AFOL peuvent rejoindre l’association nationale FreeLUG (French Enthusiast Lego® User Group) pour participer à des événements et partager leur passion.


Principales catégories de pièces

Chaque pièce possède un nom officiel en anglais choisi par Lego® (utilisé pour le PAB par exemple) basé sur sa catégorie voire sous-catégorie et sur sa taille. Mais ces noms ne sont pas toujours très évocateurs alors certaines pièces ont une voire plusieurs appellations plus ou moins employées par les AFOL.

Il faut garder l’esprit large quand on créé une maquette et ne pas hésiter à détourner des pièces spécifiques (pour voitures, accessoires…) !

Voici un aperçu non exhaustif de pièces regroupées par catégories parmi les plus courantes :

Briques
Plaques / Plates
Plaques / Plates
Plaques modifiées
Briques modifiées
Ronds
Pièces lisses / Tiles
Pièces arrondies
Équerres / Brackets
Panneaux et vitres
Pentes / Tuiles / Slopes
Portes et fenêtres
Arches
Charnières / Hinges
Roues
Voitures
Technic
Technic
Technic
Chevilles
Axes / Barres
Nature
Pare-brises
Pièces imprimées
Minifigurines
Accessoires
Plaques de base / Baseplates
Plaques de base 32×32 verte, blanche ou bleue et 48×48 grise (seul le dessus est utilisable)

Pièces Lego®
Briques

Les célèbres briques sont composées sur le dessus de tenons (studs) et de tubes ou de barres en dessous.

Dimensions élémentaires
Séparateur de briques
Ce curieux levier a été conçu pour faciliter la séparation de divers types de pièces (pièces à tenons, pièces lisses et axes principalement)
Correspondance plaques/briques
Une brique classique fait la hauteur de 3 plaques

Voici quelques exemples de noms simplifiés de pièces en fonction de leur surface comptée en nombre de tenons :

  • Brique 2×4
  • Plaque 4×6
  • Pente 1×2
  • Rond 1×1
  • Tile 1×4
  • Brique modifiée 1×2
  • Plaque modifiée 2×4
  • Charnière crantée 1×2
  • Bracket 2×2…

Palette de couleurs Lego®

Il existe des pièces opaques, transparentes, fluorescentes, phosphorescentes ou encore avec des paillettes ! Avec plus d’une centaine de coloris et des variations de teinte au cours du temps, certaines couleurs de pièces sont difficiles à distinguer sans modèle !

Pour ne rien arranger, les noms courants choisis par Bricklink (indiqués ci-dessous par les B jaunes) sont souvent différent des noms officiels des couleurs de Lego® (indiqués ci-dessous par les L rouges) !

Palette de couleurs Lego® (Proposition de Lego® Ideas par @Moonlight_9)

Concurrents et copies de Lego®

L’entreprise Lego® a bien sûr déposé divers brevets pour protéger son système de construction mais ces derniers arrivent les uns après les autres à expiration. Cela laisse ainsi au fur et à mesure la possibilité à la concurrence de produire légalement des pièces sur le même principe. De plus, certaines contrefaçons tentent de reproduire le logo de Lego® sur les pièces et se confondent avec des originales.

D’autres marques que Lego® commercialisent des pièces à première vue similaires mais avec d’autres recettes de plastique. En conséquence, les pièces sont souvent moins résistantes et s’emboitent moins bien. Elles sont certes globalement compatibles avec les pièces Lego® mais ont souvent des teintes différentes. Les puristes excluront donc les copies et contrefaçons de leur stocks de pièces d’autant plus que certaines formes n’existent pas chez Lego® ou ne sont pas produites dans certaines couleurs !

Voici quelques concurrents :

  • Mega Bloks®
  • CADA®
  • Cobi®
  • Wange®
  • Mould King®
  • WYSWIG®
Échantillon de copies et formes non produites par Lego®
Mega Bloks®
Pas de marquage LEGO sur le tenon
Tenons lisses et creusés

Une authentique pièce Lego® comporte l’inscription LEGO sur tous les tenons, sa forme et sa couleur sont officiellement répertoriées et un (minuscule) numéro de design est inscrit quelque part. Les pièces sont produites avec une grande précision dans des moules très réguliers alors elles s’imbriquent facilement et leur aspect d’origine est irréprochable.


Se procurer des pièces

Voici différents moyens de se procurer des pièces classés globalement du plus au moins économique :

  1. Chercher dans ses placards !
  2. Échanger ou se faire dépanner par un AFOL
  3. Acheter au détail dans un Lego Store
  4. Acheter au détail via Bricklink
  5. Se rapprocher d’une association
  6. Acheter au détail sur le site officiel Lego®
  7. Acheter au détail via des boutiques tierces (Briquestore, Super briques, Briques passion…)
  8. Chercher du vrac dans des bourses aux jouets et vide-greniers
  9. Acheter des sets neufs ou d’occasion pour en récupérer des pièces

Le magasin le plus proche du siège social d’AstrObjectif est le Lego Certified Store de Toulouse-Blagnac (centre commercial Blagnac, 2 allée Émile Zola, 31700 Blagnac).

Avec 16 colonnes de 6 bacs effectifs sur 8, le mur Pick a Brick (PAB) propose 96 références en permanence (renouvelées partiellement tous les mois).

Il faut d’abord choisir un contenant :

  • Soit un petit pot à 9.99 €
  • Soit un grand pot à 17.99 €
  • (Soit une petite boite à 9.99 €) à venir
  • (Soit un grand boite à 17.99 €) à venir

Puis le remplir astucieusement avec les pièces de son choix pour en mettre un maximum ! Il est en effet possible d’empiler les pièces, la seule contrainte est de pouvoir refermer le pot avec son couvercle.


Techniques et astuces de construction
  • SNOT (Studs Not On Top)

Cette technique de construction consiste à utiliser des tenons qui ne sont littéralement pas sur le haut d’une pièce mais sur les côtés voire dessous. On peut soit imbriquer des pièces qui en possèdent naturellement soit les faire apparaître en assemblent astucieusement plusieurs pièces.

  • AZMEP (Aus Zwei Mach Eins Plättchen)

Cette technique pourrait se traduire par “ne faire qu’un avec deux plaques”. Le but est de décaler des tenons entre eux soit régulièrement avec les contraints des pièces soit librement avec des axes ou des barres.

  • SNIR (Stud Not In a Row)

La technique des “tenons hors des colonnes” permet de construire en biais.

  • MILS (Modular Integrated Landscape System)

Le “système modulaire intégré d’aménagement paysager” s’appuie sur des plaques de base dont les rangées de tenons extérieures sont recouvertes d’une couche de briques par dessus lesquelles est disposée une couche de plaques. Ce système rigidifie les plaques de bases trop souples et permet d’attacher plusieurs sections entre elles pour construire sur une plus grande surace.



Derniers articles / Formations

Articles similaires